Réparation des Carrosseries

Présentation Réparation des Carrosseries {JPEG}

Changer un pare-chocs ou redresser de la tôle froissée, c’est l’affaire du carrossier réparateur. Ensuite c’est au peintre de prendre le relais pour donner au véhicule son aspect définitif. Parfois il s’agit d’une seule et même personne.

Nature du travail

Il répare ou remplace

Le carrossier prend d’abord connaissance de l’étendue des dégâts. Il démonte les éléments endommagés et les remet en état par débosselage, planage, ponçage ou bien il les remplace. Il effectue également tous les travaux de remise en état du châssis. Puis il réalise des contrôles à l’aide d’un banc de mesure pour respecter les normes fixées par le constructeur.

Prendre soin des équipements

Il est souvent amené à démonter des équipements électriques ou électroniques qu’il doit bien connaître pour ne pas commettre d’erreurs. Il peut également donner forme à des matériaux composites ou traiter les surfaces (protection, étanchéité, insonorisation).

Le peintre entre en scène

Le peintre en carrosserie intervient ensuite. Il prépare le véhicule en améliorant la qualité de la surface (masticage, ponçage...). Il applique notamment l’antirouille. Puis, il prépare la peinture en recherchant la teinte à l’aide du nuancier. Enfin, après avoir protégé les parties intactes, il peut appliquer la peinture au pistolet, effectuer les retouches et les finitions dans une cabine.

Conditions de travail

Généralistes et spécialistes

Le carrossier réparateur et le peintre en carrosserie exercent leur métier dans une entreprise spécialisée en carrosserie-peinture, dans une concession de constructeur ou dans un garage... Des emplois sont également disponibles en atelier de maintenance, dans une société ou une administration disposant d’un parc de voitures de fonction.

Protections de mise

Ces métiers s’exercent dans des environnements souvent bruyants et poussiéreux. Ils requièrent l’utilisation de solvants ou de vernis et d’outils potentiellement dangereux. Autant de facteurs qui justifient les protections qu’utilisent ces professionnels : combinaison, chaussures de sécurité, masque, casque, gants...

Seul ou en petite équipe

Leurs horaires sont réguliers. Ces professionnels peuvent être amenés à entrer en contact avec la clientèle, les fournisseurs, les experts en automobile... Autonomes, ils opèrent seuls ou en petite équipe. Mais toujours en étroite collaboration avec le mécanicien chargé des montages mécaniques. Lorsque les deux activités, carrosserie et peinture, sont dissociées, le réparateur, son travail achevé, livre le véhicule « brut de tôlerie » au peintre.

Vie professionnelle

Double compétence

Le secteur recrute. Le contrôle technique et l’obligation faite aux propriétaires de réparer leur véhicule favorisent l’embauche de carrossiers réparateurs. Pour postuler dans un petit garage, où l’on cherche des carrossiers polyvalents, mieux vaut une double qualification en réparation et en peinture de carrosserie.

Les articles de cette rubrique
Contrôle technique
Article mis en ligne le 6 février 2009
dernière modification le 6 avril 2009

par Admin
Les sous-rubriques de cette rubrique
BAC PRO Réparation des Carrosseries
Cette rubrique contient 1 article
CAP Peinture en Carrosserie
Cette rubrique contient 1 article
CAP Réparation des Carrosseries
Cette rubrique contient 1 article
Contrôle Technique Automobile
Cette rubrique contient 1 article

Sites favoris



Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.39